5 jours de carence avant suppléance : Insupportable !

Le recteur d’académie a informé les écoles privées de l’académie  que le délai de carence avant suppléance sera porté à 5 jours à compter du : 2 décembre 2019.

CONCRÈTEMENT : UN ENSEIGNANT EN ARRÊT MALADIE LE LUNDI NE SE VERRA REMPLACÉ QUE LE MARDI DE LA SEMAINE SUIVANTE.

Cette mesure vise à :

1 – Précariser encore davantage les enseignants suppléants ;
2 – Culpabiliser les enseignants souffrants qui ne souhaitent pas mettre leurs propres
collègues dans des situations insoutenables. Cette mesure aura des conséquences sur la
santé des enseignants qui n’oseront pas se rendre chez leur médecin ;
3 – Nier que les arrêts de travail des professeurs sont souvent dues aux conditions
d’exercice de leur métier ;
4 – Augmenter encore davantage la pression et la charge de travail des chefs
d’établissement qui seront contraints de pallier aux absences sur leurs temps de
décharge, de classe ;
5 – Fragiliser durablement l’accueil des élèves, des familles et le métier d’enseignant ;
6 – Nier les conditions de travail déjà dégradées des professeurs des écoles ;
7 – Dégrader l’image de l’Enseignement Catholique.

En savoir plus :

Circulaire du Rectorat applicable au 2 décembre 19 – Signez la pétition

Remplacement 1er degré : l’écœurement.

Les commentaires sont fermés.